Infos et conseils

Votre Trousse d'urgence.

En 1ère intention et en attendant une éventuelle consultation chez votre vétérinaire, voici une liste non exhaustive de remèdes à détenir dans votre pharmacie :

ACONITUM napellus 7CH : pathologie aigue d'apparition brutale (voir exemple ci-après) avec douleur vive, inflammation et fièvre, se manifestant en particulier après une exposition au vent froid et sec ou suite à un coup de chaleur et s'accompagnant d'agitation : 3 à 5 granules, trois fois par jour par exemple.

ACONITUM napellus 15CH : suite de frayeur, peur brutale avec stress important ou crise de panique : 3 à 5 granules à la demande, pendant toute la durée.

ALOE composé : pour tous les types de diarrhée en 1ère intention : 3 granules toutes les heures, puis espacer.

APIS mellifica 5CH : pathologie aigue d'apparition brutale (voir exemple ci-après) avec gonflement douloureux se manifestant en particulier après une piqûre d'insecte, une brûlure ou lors d'une réaction allergique, la douleur étant atténuée par du froid localement : 3 granules toutes les 15 minutes, puis espacer.

ARNICA montana 7CH : pour tous les chocs et coups ou encore lors de fatigue musculaire avec courbatures : 3 à 5 granules toutes les heures, puis espacer.

ASA foetida 7CH : lors de gonflement brutal de l'estomac avec spasmes et aérophagie : 3 à 5 granules toutes les heures, puis espacer.

BELLADONNA 7CH : lors de toute inflammation aigue caractérisée par de la douleur, de la rougeur, de la chaleur et une tuméfaction, la douleur étant aggravée par le froid localement : 3 à 5 granules, trois fois par jour.

CALENDULA TM : pour toutes les plaies et affections cutanées en application locale : 20 à 30 gouttes dans un verre d'eau tiédie, 2 à 3 fois par jour.

CLEMATIS erecta 5CH : pour toutes les infections uro-génitales en 1ère intention : 3 à 5 granules, trois fois par jour.

CUPRUM metallicum 5CH : pour toutes les manifestations de crampes, spasmes, voire convulsions commençant et finissant brutalement (voir exemple ci-après) : 3 granules toutes les 30 minutes, puis espacer.

DULCAMARA 7CH : pour toutes les pathologies traduisant une grande sensibilité au froid humide (suite de promenade sous la pluie, barbotage dans l'eau froide, ingestion d'eau glacée ...) : 3 à 5 granules, trois fois par jour.

LEDUM palustre 7CH : lors de morsure ou griffure quand la plaie saigne peu et reste froide, la douleur étant atténuée par du froid localement : 3 granules toutes les heures, puis espacer.

MILLEFOLIUM 5CH : pour toutes les hémorragies de sang rouge vif avec saignements abondants (voir exemple ci-après). Véritable "hémostatique homéopathique" : 3 granules toutes les 15 minutes, puis espacer.

MURIATICUM acidum 7CH : lors de lucite (intolérance et allergie cutanées aux rayons du soleil) avec rougeur et gonflement des zones peu poilues ou si pelage clair : 3 à 5 granules, trois fois par jour.

NATRUM sulfuricum 30CH : lors de traumatisme crânien ou rachidien (le dos) : 1 dose globules le plus tôt possible.

NUX vomica 5CH : lors de vomissements, d'indigestion ou d'intoxication alimentaire avec douleur abdominale et ballonnement : 3 à 5 granules plusieurs fois par jour.

PLATINA 5CH : lors de constipation déclenchée ou aggravée pendant les voyages avec des selles petites et dures demandant de gros efforts d'expulsion : 3 à 5 granules, trois fois par jour.

RHUS toxicodendron 5CH : suite de surmenage physique et refroidissement après un effort violent avec raideur et douleur des muscles aggravées par une période de repos : 3 à 5 granules plusieurs fois par jour.

En urgence, quelle dilution choisir ? à quelle fréquence ?

En fait, en situation d'urgence, c'est le choix du remède qui importe avant tout. La dilution devient secondaire. En d'autres termes, il faut apporter à l'organisme le plus vite possible le remède le plus approprié, sans se limiter nécessairement à la dilution la plus adaptée.

Ainsi, en cas de traumatisme physique local (coup, choc), il est urgent d'administrer par exemple de l'ARNICA, même si la seule dilution disponible sous la main est en 30 CH (théoriquement peu préconisée pour des troubles locaux). Il sera toujours temps de réajuster la dilution du remède par la suite en fonction de la réponse de l'organisme.

Enfin, lors de troubles aigus, les remèdes peuvent être pris toutes les heures, à raison de 3 granules par prise. Les prises sont ensuite à espacer dès amélioration ou les remèdes choisis sont à réévaluer en fonction de l'évolution.

Dans tous les cas, ne pas tarder à consulter votre vétérinaire en l'absence d'amélioration ou en cas d'aggravation.

*

VERATRUM album : lors de gastro-entérite sévère.

Pour la petite histoire, ce remède a été autrefois utilisé  avec un certain succès  par Samuel Hahnemann contre le choléra. Ainsi, VERATRUM album pourra servir dans des situations critiques de gastro-entérites sévères, avec prostration brutale et hypotension.

Malgré de nombreux frissons et un corps glacé (la langue est très froide par ex.), l'animal refuse d'être couvert.

Malgré une grande soif, l'animal se déhydrate suite aux vomissements abondants, violents et aux diarrhées fréquentes. Le fait de boire de l'eau froide déclenche un vomissement.

L'abdomen est sensible, ballonné avec de violentes crampes intestinales, très douloureuses.

L'animal a généralement le regard fixe, avec des pupilles fermées (myosis). Sa nuque est faible, la tête restant penchée.

VERATRUM album pourra donc être tenté lors d'atteinte infectieuse sévère ou d'intoxication alimentaire, en complément de traitements spécifiques.

Vous l'utiliserez en 5CH ou 7CH en donnant 3 à 5 granules toutes les heures au départ, puis en espaçant à 3 fois par jour.

URTICA urens : une solution possible contre les démangeaisons.

Obtenu à partir d'une ortie, ce remède est indiqué pour toutes les démangeaisons ou gratouilles, générales ou localisées. il est cependant important que ces démangeaisons répondent aux modalités suivantes : amélioration par le chaud (bain chaud par ex.) et aggravation par le froid (bain froid ou neige par ex.). Ces modalités sont inverses à celles d'APIS mellifica. Le fait de se gratter peut soulager, mais uniquement si le grattage est doux et léger. Un grattage trop virulent entretiendra, au contraire, les sensations de démangeaison.

Une irritation (rougeur) de la peau peut être associée et des cloques de petites tailles peuvent aussi apparaître.

URTICA urens pourra donc être utilisé lors de piqûre d'insecte, de brûlure superficielle ou de réaction allergique (allergie de contact, allergie alimentaire, à certains médicaments, au soleil ...).

En 5CH ou 7CH, donner 3 à 5 granules plusieurs fois par jour. Selon l'origine des démangeaisons, des traitements spécifiques complémentaires seront nécessaires, rendant obligatoire une visite chez votre vétérinaire.

 

RUMEX et la toux due au froid.

Il existe de nombreux remèdes homéopathiques contre la toux et RUMEX crispus en fait partie. Ici, la muqueuse respiratoire présente une grande sensibilité toute particulière au froid ou aux courants d'air frais. Ainsi, la moindre inhalation / inspiration d'air frais déclenche une toux sèche, violente, douloureuse. L'animal tend le cou pendant la quinte. Sa voix est rauque, enrouée. Le passage brutal du chaud au froid ou une pression sur le larynx provoquent aussi une toux.

On fera donc attention aux courants d'air froid, notamment en voiture quand les fenêtres sont ouvertes, mais aussi au collier trop serré.

Vous utiliserez RUMEX crispus en 5CH ou en 7CH à raison de trois granules plusieurs fois par jour ou à chaque période de quinte.

PODOPHYLLUM, l'Imodium ND homéopathique.

Voici un autre remède très utile, indiqué en cas de diarrhées importantes. Celles-ci sont abondantes, aqueuses, très odorantes, émises sans effort en jets violents. Elles s'accompagnent généralement de douleurs abdominales intenses, obligeant l'animal à se plier en deux ou à rester couché sur son ventre. Il est possible d'entendre des bruits intestinaux comme des gargouillements d'eau. L'animal a très soif et a perdu l'appétit. Une fièvre peut être associée. Enfin, après chaque diarrhée,l'animal apparaît très fatigué.

En 1ère intention, vous utiliserez PODOPHYLLUM en 5CH ou en 7CH, trois granules toutes les 2 heures au départ puis en espaçant. Parfois, des dilutions plus hautes sont nécessaires.

Vous éviterez les bains, les aliments trop riches en eau (fruits, légumes, lait...) qui entretiennent ces diarrhées et vous laisserez votre animal au repos, au calme.

 

MILLEFOLIUM, l'hémostatique homéopathique.

Voici un remède qui peut être très utile et mérite sa place dans une trousse d'urgence.

Ce remède possède, en effet, une action anti-inflammatoire, mais surtout hémostatique. Il agit sur tous les saignements et hémorragies, traumatiques ou spontanés, de sang rouge vif, quelque soit la localisation (interne ou externe). Il est donc utilisé en urgence lors de saignements, notamment suite à un traumatisme divers ou suite à un effort physique violent (entraînant saignement de nez, expulsion de crachats sanguinolents, sang dans les urines ...). Ce remède peut être aussi utilisé en prévention avant une mise-bas ou avant une chirurgie.

Vous l'emploierez principalement en 5CH, tous les 1/4 h en urgence (3 à 5 granules par prise), puis espacerez dès amélioration. En prévention, vous le donnerez, toujours en 5 CH, matin et soir, 3 jours avant une intervention chirurgicale, puis pendant les 5 jours qui suivent. ARNICA le complète bien.

Son utilisation vous permettra ainsi d'attendre une éventuelle visite chez un vétérinaire pour un contrôle.

GLONOÏNUM et le coup de chaleur. Urgence absolue !

C'est l'été et il fait très chaud. Vous venez de faire une longue marche avec votre chien, souvent en plein soleil. Soudain, votre animal se met à tituber, tenant difficilement sur ses pattes. Il paraît hébété, désorienté et refuse de faire un pas de plus. Son regard est fixe, les pupilles dilatées et les yeux congestionnés. Ses oreilles sont rouges, très chaudes, comme tout son corps. Votre chien fait ici un coup de chaleur et c'est une urgence absolue !

Vous devez rapidement le mettre à l'ombre, au frais et lui passer de l'eau froide sur tout le corps (en insistant au niveau de la tête), afin de faire descendre au plus vite sa température corporelle.

En même temps, vous lui donnerez cinq granules de GLONOÏNUM (toutes les dilutions sont possibles, c'est une urgence), complété éventuellement de BELLADONNA. Vous renouvellerez toutes les 1/2 heures à toutes les heures, le temps de vous rendre chez un vétérinaire qui prendra en charge la suite de l'urgence.

Conclusion : en période de fortes chaleurs, ayez toujours avec vous un tube de GLONOÏNUM granules.

 

GELSEMIUM et les tremblements du départ en voyage.

Ça y est ! Ce sont enfin les vacances ! Vous avez décidé de partir dès demain et vous sortez  les valises des placards. Seulement voilà, votre chien qui n'aime pas beaucoup les voyages, se met subitement à trembler devant les bagages. Il ne bouge plus, comme paralysé, hébété. Sous le coup de l'émotion ou du stress généré par la vue des valises, il peut faire de la diarrhée ou uriner sous lui. Plus tard, vous le retrouvez caché dans un coin, tremblant toujours un peu. Le soir, il n'arrive pas à s'endormir et sera plutôt en insomnie toute la nuit.

Devant une telle réaction (tremblements et prostrations) face au stress ou à une émotion forte, GELSEMIUM peut aider votre animal, comme apaisant nerveux. Vous lui donnerez une dose en 9CH ou en 15CH, que vous pourrez renouveler le lendemain, jour du départ, si besoin.

EUPHRASIA et l'ophtalmie des neiges.

C'est l'hiver et vous voilà dans votre station de ski préférée pour votre plus grand bonheur et celui de votre chien. Celui-ci vient de courir toute la journée dans la neige en plein soleil ; le temps était magnifique.

Malheureusement, le soir venu, votre chien reste blotti dans l'obscurité, fuyant la lumière. Il ne peut plus ouvrir les yeux qui sont devenus rouges et douloureux. Ses paupières sont gonflées, brûlantes et un larmoiement abondant coule de chaque oeil, donnant un air bien triste à votre animal. Nous sommes en présence d'une photokératoconjonctivite ou "ophtalmie des neiges". C'est impressionnant mais généralement peu grave.

Vous donnerez EUPHRASIA officinalis en 5CH ou 7CH pendant quelques jours, à raison de 3 granules, 3 à 5 fois par jour. Si pas d'amélioration, consultez un vétérinaire.

 

CUPRUM : le chien "fou fou" qui s'étouffe.

Vous partez voir de la famille avec votre petit chien qui est plutôt vif et tonique. A l'arrivée, celui-ci est tout excité, un peu "fou fou" et bouge dans tous les sens. Brutalement, il se met à suffoquer, respire bruyamment avec difficultés. Sa langue devient bleue. Sous l'effet de l'excitation, votre petit chien fait ici un spasme de la glotte !

Pas de panique ! CUPRUM metallicum peut aider à lever le spasme assez rapidement. Vous l'utiliserez dans toutes les dilutions, en donnant 5 granules que vous pourrez renouveler si besoin. Vous pouvez l'associer à IGNATIA 15CH pour renforcer l'action.

Sachez que CUPRUM est indiqué pour les crampes et les spasmes de toute nature, commençant et finissant brutalement. Ici, plusieurs gorgées d'eau froide calment généralement le spasme, le hoquet, une toux ou une douleur abdominale de colique.

COLOCYNTHIS et les douleurs abdominales suite de colère.

Votre chien vient de faire une grosse bêtise et vous l'avez grondé sévèrement. Pour "soulager "sa vexation ou sa colère retenue, votre animal est parti boire un grand bol d'eau dans le bassin du jardin, malgré le froid ambiant. Le soir même, vous le retrouvez couché dans son panier, près du radiateur, enroulé en boule. Si vous le faîtes marcher, il garde la tête basse, le dos plié en deux et le ventre tendu. Il présente manifestement des douleurs abdominales suite à sa colère contenue et à l'eau glacée qu'il a bu.

Dans ces cas de coliques brutales, améliorées par la flexion ou la pression forte et se manifestant par des crises de spasmes répétées, COLOCYNTHIS en 1ère intention peut vite soulager votre animal. Vous l'utiliserez en 7CH ou 9 CH, voire 15CH, selon le niveau de douleur exprimé : jusqu'à dix granules pour commencer, puis trois granules répétés si besoin.

Une visite chez votre vétérinaire sera nécessaire si aucune amélioration rapide n'est observée dans les heures qui suivent.

 

CANTHARIS et la cystite qui brûle.

Depuis quelques jours, votre chat se lèche régulièrement le méat urinaire. Il n'arrête pas de faire des aller-retour à sa caisse et pousse des cris chaque fois qu'il y va. Quelques gouttes seulement d'urine sombre sont émises à chaque passage. Votre chat paraît plus agité, plus anxieux et se laisse moins facilement approcher.

Il présente très certainement un début de cystite avec sensation de brûlure et douleur vive avant, pendant et après chaque miction. Dans ce contexte, CANTHARIS vesicatoria peut lui venir en aide en 1ère intention et le soulager rapidement, en attendant une visite chez votre vétérinaire pour des examens complémentaires éventuels. Vous l'utiliserez en 5 ou 7CH plusieurs fois par jour.

Sachez que CANTHARIS est appelé par les homéopathes "l'Arnica des brûlures". En effet, outre les cystites qui brûlent, CANTHARIS est très utile lors de brûlures au 2ème degré, avec apparition de grosses cloques. En médecine humaine, il favorise la résorption des ampoules (phlyctènes) formées aux mains ou aux pieds.

CAMPHORA, le froid qui glace brutalement.

Autrefois utilisé par Samuel HAHNEMANN pour lutter contre le choléra, CAMPHORA garde un intérêt encore aujourd'hui dans les situations d'urgence marquées par un abattement brutal et une chute rapide de la température corporelle. Le corps devient glacé, la peau est froide, la langue est froide et même l'haleine peut être froide.

Mais ce qui oriente l'emploi de CAMPHORA, c'est le fait que l'animal refuse catégoriquement d'être couvert (par une couverture, par exemple) alors qu'il présente des frissons. Tout se passe comme si il devenait intolérant à la chaleur. Il présente également une grande soif... mais d'eau froide !

Utilisé en première intention dans les débuts de gastroentérites violentes, dans les débuts de grippe ou coryza virulent, voire dans les intoxications aux anticoagulants, CAMPHORA possède une grande efficacité, mais son activité est de courte durée. Il permet ainsi une première réponse thérapeutique homéopathique en attendant d'autres traitements complémentaires proposés par votre vétérinaire. Vous l'utiliserez en 4, 5 ou 7CH plusieurs fois dans la journée.

 

Pages